France | Rwanda


France | Rwanda

Génocide des Tutsi et implications militaires, politiques, diplomatiques et financières françaises et internationales


En savoir plus

Colombani et Kouchner – à propos des Assises contre le négationnisme

« Vingt ans après, dire le génocide des Tutsi »
Le 26 janvier prochain aura lieu à Paris un colloque contre le négationnisme, organisé par Frédéric Encel, géopolitologue et professeur à l’ESG Management School. Cette quatrième édition des « Assises de (...)

L’argent de mes clients a aussi servi au financement du génocide par la France

La Nuit rwandaise n°3 - 7 avril 2009
"L’argent de mes clients a aussi servi au financement du génocide par la France" En 1991, Martin Marschner est directeur commercial des OPCVM (Organisme de Placement Collectif de Valeurs (...)

Diffamation : selon Jeune Afrique, je fais la « propagande » du (...)

Ainsi, dans la torpeur estivale - au milieu du mois d’août -, le journal Jeune Afrique publie un article dans lequel je suis accusé d’être l’un des "principaux (...)

République Démocratique du Congo - Kivu
Jeune Afrique accuse l’Agence d’Information d’être… une officine du M23 !

Ainsi, dans la torpeur estivale - au milieu du mois d’août -, le journal Jeune Afrique publie un article dans lequel je suis accusé d’être l’un des "principaux nouveaux relais de propagande" du M23. J’aurais même créé à cette fin une "agence", L’Agence d’information...

Ces accusations diffamatoires et mensongères, ayant pour but de discréditer le travail d’information et d’analyse effectué par L’Agence d’information, à laquelle je participe, sont le fait de Trésor Kibangula, journaliste travaillant pour la version électronique du journal Jeune Afrique.

Une réponse aura été apportée à ce dernier sur le site de l’Agence d’information, et un droit de réponse [voir en bas de page] demandé à la rédaction du journal.

Lire ci-dessous :

La Françafrique, c’est fini...

La Françafrique, terme popularisé par l’association Survie, a permis la mise en lumière des pratiques que recouvre ce système occulte mis en place par De Gaulle (...)

Rwanda : Vingt ans après, un crime toujours occulté du récit françafricain
Retour sur le génocide des Tutsi, étalon du réveil des consciences

La Françafrique, terme popularisé par l’association Survie, a permis la mise en lumière des pratiques que recouvre ce système occulte mis en place par De Gaulle et Foccart au lendemain de la proclamation officielle des indépendances africaines.

S’il est aujourd’hui difficile, dans les grands médias, de passer sous silence ce dont s’est emparé l’opinion publique, on ne peut que constater la mise en avant d’un discours tendant à accréditer le fait que ces pratiques néocoloniales françaises que l’on ne peut plus cacher seraient aujourd’hui de l’histoire ancienne...

Alors finie la Françafrique ?

Revenant sur un documentaire largement diffusé en 2010 qui occulte l’implication de la France dans le génocide des Tutsi au Rwanda, Bruno Gouteux analyse les limites de ce discours de la “rupture”.

Il faut juger les hommes politique, diplomates et militaires français (...)

« (…) Aux termes du présent statut, une personne est pénalement responsable et peut être punie pour un crime relevant de la compétence de la Cour si : (...) (...)

Les dessous de la reprise des relations diplomatiques franco-rwandaises
Mettre fin à l’impunité

« (…) Aux termes du présent statut, une personne est pénalement responsable et peut être punie pour un crime relevant de la compétence de la Cour si :
(...) En vue de faciliter la commission d’un tel crime, elle apporte son aide, son concours ou toute autre forme d’assistance à la commission ou à la tentative de commission de ce crime, y compris en fournissant les moyens de cette commission. »

Article 25 du statut de la Cour pénale internationale (CPI),
ratifié par la France

Rwanda : Un génocide impossible à enterrer

L’État français continue d’éluder ses responsabilités dans le génocide rwandais, comme il les a éludées pendant des décennies dans le massacre des Juives et Juifs, (...)

Alternative Libertaire - La Nuit rwandaise
L’État français ne pouvait pas dire : « On ne savait pas »

L’État français continue d’éluder ses responsabilités dans le génocide rwandais, comme il les a éludées pendant des décennies dans le massacre des Juives et Juifs, des Malgaches, des Indochinois et des Algériens. Pourtant, quinze ans après les faits, plusieurs dossiers sont là pour lui rafraîchir la mémoire. Tour d’horizon.

RWANDA : Conseil constitutionnel - validation du refus de l’accès aux (...)

Au sujet de l’accès aux archives de François Mitterrand qui concernent la politique menée par la France au Rwanda, François Graner avait déposé une question (...)

Implication française dans le génocide des Tutsi
Déclassification des archives

Au sujet de l’accès aux archives de François Mitterrand qui concernent la politique menée par la France au Rwanda, François Graner avait déposé une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) portant sur deux volets :
- l’impossibilité de faire appel des décisions des mandataires [en l’occurence Madame Dominique Bertinotti*] et plus spécifiquement la violation du droit fondamental à l’exercice d’un recours effectif ;
- savoir si l’accès aux archives de gouvernement fait partie ou non du droit de demander aux agents publics des comptes de leur action, qui est un droit fondamental garanti par la Déclaration des droits de l’homme, et donc par la Constitution.

Le Conseil constitutionnel a publié ce matin sa décision sur son site :

Articles référencés


Rwanda : Lettre ouverte au Président Emmanuel Macron

« La barbarie se forge d'abord dans les esprits. Ce sont les idées et les (...)

« La barbarie se forge d'abord dans les esprits. Ce sont les idées et les mots qui, progressivement font sauter les digues de nos consciences, font reculer la civilisation, qui nous habituent à (...)

 25/09/2017

Plaidoiries des avocats de la défense. J39

Plaidoirie de Maître BOURGEOT, avocate de TiTo BARAHIRA. Plaidoiries de (...)

Plaidoirie de Maître BOURGEOT, avocate de TiTo BARAHIRA. Plaidoiries de Maîtres BOJ, CHOUAI et EPSTEIN, avocats d'Octavien NGENZI.

 15/07/2018

Rwanda : Jacques Lanxade, amiral politique ou responsable (...)

Jacques Lanxade, qui s’était montré particulièrement discret sur la question du (...)

Jacques Lanxade, qui s’était montré particulièrement discret sur la question du rôle de la France dans le génocide des Tutsi, donne deux interviews successives au Monde puis à La Croix sur le Rwanda, (...)

 12/07/2018

Les GAUTHIER : sans haine ni vengeance

Un portrait sensible d’Alain et Dafroza GAUTHIER, fondateurs du CPCR : (...)

Un portrait sensible d’Alain et Dafroza GAUTHIER, fondateurs du CPCR : “Ensemble, ils consacrent tout leur temps à retrouver les suspects et à enquêter au Rwanda à la recherche des témoins du drame. (...)

 8/07/2018

Réquisitoire de monsieur BERNARDO et madame BELLIOT.

1) monsieur Frédéric BERNARDO : LE CONTEXTE - 2) madame Aurélie BELLIOT : LES (...)

1) monsieur Frédéric BERNARDO : LE CONTEXTE - 2) madame Aurélie BELLIOT : LES FAITS - 3) monsieur Frédéric BERNARDO : LA PEINE.

 4/07/2018

La bombe de Bernard Kouchner

En condamnant « la très lourde faute politique » de la France au Rwanda dans (...)

En condamnant « la très lourde faute politique » de la France au Rwanda dans son interview au journal La Croix Bernard Kouchner fait exploser la fable officielle d’une intervention française (...)

 4/07/2018

Procès en appel de Ngenzi et Barahira. Lundi 2 juillet. (...)

Madame la présidente a deux arrêts à rendre concernant des conclusions (...)

Madame la présidente a deux arrêts à rendre concernant des conclusions déposées par la défense. La première conclusion concerne la demande de la défense de NGENZI. Elle souhaitait la comparution de James (...)

 2/07/2018

Rwanda, l’opération Turquoise, un déni français

Le 22 juin 1994 commençait l’opération Turquoise, intervention militaire (...)

Le 22 juin 1994 commençait l’opération Turquoise, intervention militaire française pendant le génocide des Tutsi au Rwanda. Une intervention limitée, à deux mois et moins de 3.000 militaires même si (...)

 22/06/2018

Sites Web


France Genocide Tutsi

Le site du livre "La France au cœur du génocide des Tutsi", de Jacques Morel, avec de nombreux documents. Ce livre est d’un genre peu habituel. D’abord par son ampleur : plus de 1500 pages (...)
  Le site du livre "La France au cœur du génocide des Tutsi", de Jacques Morel, avec de nombreux documents. Ce livre est d’un genre peu habituel. D’abord par son ampleur : plus de 1500 pages en un (...)

France Genocide Tutsi

Le site du livre "La France au cœur du génocide des Tutsi", de Jacques Morel, avec de nombreux documents. Ce livre est d’un (...)
  Le site du livre "La France au cœur du génocide des Tutsi", de Jacques Morel, avec de nombreux documents. Ce livre est d’un genre peu habituel. D’abord par son ampleur : plus de 1500 pages en un (...)

Mots-clés