La Nuit rwandaise

La Nuit rwandaise

La Nuit Rwandaise, une revue annuelle sur l’implication de la France dans le dernier génocide du XXème siècle.

Le 11 juillet 2006, Jean-Paul Gouteux nous a quittés, après avoir laissé, entre autres choses, cette somme sur l’implication de la France dans l’extermination des Tutsis du Rwanda, ce qu’il aura appelé La Nuit Rwandaise.

Depuis, nombre de ses amis ont exprimé la volonté de lui rendre un hommage. Nous avons pensé que la meilleure façon de le faire serait de continuer son combat pour la vérité. Comme il en était persuadé, « la nuit rwandaise finira. La vérité d’un génocide finit toujours par émerger. »

Pour continuer ce combat contre le négationnisme, pour essayer de comprendre, pour mettre à jour les implications politiques françaises au Rwanda, les soutiens militaires, les relais médiatiques et intellectuels de ce « nazisme africain », pour qu’enfin notre “Plus jamais ça !” cesse d’être un vœu pieux et impuissant, nous avons pensé qu’il serait utile de faire paraître chaque année, à la date anniversaire du génocide d’avril, une revue intitulée, en souvenir de Jean-Paul, La Nuit Rwandaise.

La Nuit rwandaise c’est donc aussi ce site Internet http://www.lanuitrwandaise.net qui sera actualisé au fur et à mesure.

Nous espérons faire de ce site, comme de la revue, un outil de travail, utile à tous ceux qui s’efforcent et qui s’efforceront de continuer ce qui fut son combat. Que celles et ceux qui souhaitent s’inscrire dans cette démarche nous fassent parvenir leurs propres écrits, leurs critiques et analyses d’ouvrages, ainsi que tout document.

Nous veillerons à regrouper l’ensemble de ces apports, en tachant de faire vivre l’esprit rigoureux et sans concessions qui présida au travail de Jean-Paul.

Articles référencés

Des responsables militaires français mis en accusation

22 ans après, 22 inculpés. 22 officiers français. Pourraient s'y ajouter (...)
— Sur La Nuit rwandaise
3/11/2016 —  22 ans après, 22 inculpés. 22 officiers français. Pourraient s'y ajouter les ambassadeurs de France successifs, Martres et Marlaud, en place avant et pendant le génocide, également mis en cause par la (...)
— Aperçu sur ce site

Le rôle de quelques Officiers militaires Français dans le (...)

Ci-dessous l'article du Dr Jean Damascène BIZIMANA, « Le rôle de quelques (...)
— Sur La Nuit rwandaise
3/11/2016 —  Ci-dessous l'article du Dr Jean Damascène BIZIMANA, « Le rôle de quelques Officiers militaires Français dans le Genocide commis contre les Tutsi de 1990 à 1994 » publié par la CNLG, La Commission (...)
— Aperçu sur ce site

Le rôle complice des ambassadeurs Français au Rwanda (...)

Ci-dessous l'article du Dr Jean Damascène BIZIMANA, « Le rôle complice des (...)
— Sur La Nuit rwandaise
2/11/2016 —  Ci-dessous l'article du Dr Jean Damascène BIZIMANA, « Le rôle complice des ambassadeurs Français au Rwanda entre Octobre 1990 et Avril 1994 » publié par la CNLG, La Commission Nationale de Lutte contre (...)
— Aperçu sur ce site

Ingérences des Militaires belges au Rwanda en (...)

Introduction à un document du conseil de cabinet du gouvernement belge daté (...)
— Sur La Nuit rwandaise
9/04/2016 —  Introduction à un document du conseil de cabinet du gouvernement belge daté de 1964. Antoine Mugesera resitue ce document dans son contexte pour en prendre toute la teneur. L'ingérence militaire (...)
— Aperçu sur ce site

Terrorisme en Afrique : la nuit camerounaise

Une analyse sérieuse du terrorisme n'est ni un amoncellement des faits (...)
— Sur La Nuit rwandaise
8/04/2016 —  Une analyse sérieuse du terrorisme n'est ni un amoncellement des faits ni une accumulation des données, mêmes les plus objectives qui soient. D'autant plus qu'historiquement, avec le temps, la (...)
— Aperçu sur ce site

Quelle heure est-il au Burundi ?

« La vingt-cinquième heure, c'est le moment où toute tentative de (...)
— Sur La Nuit rwandaise
8/04/2016 —  « La vingt-cinquième heure, c'est le moment où toute tentative de sauvetage devient inutile. Même la venue d'un Messie ne résoudrait rien. Ce n'est pas la dernière heure, c'est une heure après la (...)
— Aperçu sur ce site

Silence ! On détruit l'armée burundaise

Avec les Accords d'Arusha, l'armée burundaise avait subi une réforme (...)
— Sur La Nuit rwandaise
8/04/2016 —  Avec les Accords d'Arusha, l'armée burundaise avait subi une réforme radicale en intégrant 50 % de Hutu et 50 % de Tutsi, et en relevant le défi de créer un même contingent à partir de combattants (...)
— Aperçu sur ce site

Comment recréer un État de droit au Burundi ?

Les représentants de la presque totalité de l'opposition burundaise se (...)
— Sur La Nuit rwandaise
8/04/2016 —  Les représentants de la presque totalité de l'opposition burundaise se sont accordés pour constituer un front uni pour ouvrir une nouvelle page de l'histoire du Burundi. Réunis à Addis-Abeba ils ont (...)
— Aperçu sur ce site

Gouverner par la terreur

Que reste-t-il des accords d'Arusha pour la paix et la réconciliation (...)
— Sur La Nuit rwandaise
8/04/2016 —  Que reste-t-il des accords d'Arusha pour la paix et la réconciliation signés le 28 août 2000 ? Il n'en reste rien ou si peu à l'heure où, isolé au sein même de son parti, le président burundais Pierre (...)
— Aperçu sur ce site

Pour en finir avec la terreur d'État au Burundi

Le 28 août 2000, l'accord d'Arusha pour la paix et la réconciliation (...)
— Sur La Nuit rwandaise
8/04/2016 —  Le 28 août 2000, l'accord d'Arusha pour la paix et la réconciliation au Burundi, signé après deux années de médiation de l'ancien président sud-africain Nelson Mandela, enrayait la logique d'une trop (...)
— Aperçu sur ce site
La Nuit rwandaise | 10 articles référencés

Nous ne sommes pas responsables des contenus publiés sur les sites référencés qui vous sont ici proposés à titre informatif.

Les commentaires sont uniquement réservés aux personnes inscrites (c'est gratuit).