L’éveil de l’Homme-citoyen

Une détermination sans faille aura marqué l’Histoire de son empreinte
Par Serge Farnel

J’ai rencontré Jean-Paul Gouteux, alors que j’étais dans les locaux parisiens de Médecins du Monde, à l’occasion de la 12e commémoration du génocide des Tutsi du Rwanda.

Je l’avais déjà maintes fois croisé aux détours de ses écrits relatifs à l’implication active de mon pays, la France, dans ce massacre savamment organisé d’un million d’êtres humains.

Je lui ai exprimé à quel point j’admirais son courage, la force de ses mots, son opiniâtreté.

En somme, à quel point je l’estimais.

Je suis heureux d’avoir également pu lui confier que c’est avant tout à ses écrits que je devais l’ensemble de ce que j’avais, à ce jour, fait paraître sur ce sujet.

Les premiers qui surent éveiller aussi bien le citoyen que l’Homme qui cohabitent en nous, et souvent y somnolent.

Car c’est bien de notre éveil qu’il s’agit dans la prose de Gouteux. Une écriture qui accorde sa confiance à l’intelligence du lecteur. Une écriture sans concession ni fioriture, qui parle quand l’ampleur de ce qu’il y a à dire en rend d’autres muets. Une écriture qui révèle l’impensable tout en nous invitant à le penser.

Une écriture enfin qui décrit l’indescriptible, et dévoile, sans autre motivation que la Justice et la Vérité, les identités de ceux que nous avons élus, et qui, en notre nom, ont activement participé à … « ça » !

Mais Gouteux ne s’en tient pas là. Sa plume accorde également sa confiance au citoyen qui est en chacun de nous lorsqu’elle se consacre à mettre en perspective les faits qu’elle lui livre avec son droit de réponse.

Car il ne saurait être simplement question de compatir. Il faut agir, nous dit Gouteux.

Agir pour la Justice, mais aussi pour la protection des générations futures.

Agir pour que soit enfin mise au rebut cette doctrine macabre et froidement mise en œuvre par une association de malfaiteurs aux rênes du pouvoir de la France.

Agir à contre-courant, le temps que nous tous parvenions à l’inverser.

Gouteux, c’est aussi celui qui fustige une partie de la presse nationale française, qui sait, aux grandes occasions, se faire presse nationaliste et se taire, quand elle ne participe pas activement à la manipulation de l’opinion eu égard au plus grand des crimes qui soit.

Ce sont donc les futures générations qui apprendront à te connaître, Jean-Paul. Ils découvriront l’Homme qui, armé d’une plume, d’un courage, ainsi que d’une détermination sans faille, aura marqué l’Histoire de son empreinte.

Serge Farnel

Article paru dans le premier numéro de la revue La Nuit rwandaise, en 2007, en hommage à Jean-Paul Gouteux.

http://www.lanuitrwandaise.net/revue/


» Haut de page

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

En savoir plus :
Une détermination sans faille aura marqué l’Histoire de son empreinte
Titre : : L’éveil de l’Homme-citoyen
Par Serge Farnel
¬ Lien hypertexte (référence, site à visiter...) : La Nuit rwandaise
Navigation : Ils ont dit
par Webmaster
Date de publication en ligne : 7 avril 2007
URL : https://gouteux.net/jean-paul/L-eveil-de-l-Homme-citoyen.html
Popularité : 100 %
Mots-clés | Tags : Hommages

» Haut de page | Commentaires (forum)